«

»

jan 16 2011

avatar

Asile!

Ce cri résonnait dans les églises du passé lorsque quelqu’un avait besoin d’aide et de protection. Depuis, ce terme évoque plutôt ces lieux austères qui sentent l’éther et les électrochocs. Mais la racine de ce terme dévoyé est bien la même.

Ces endroits que l’on évite avaient bien comme vocation première de protéger ces personnes inadaptées à notre société et auxquelles cette dernière refusait de s’adapter. C’est dans cette optique qu’une grande vague de constructions grandioses a eu lieu aux Etat Unis au XIXème siècle.

Vous me demanderez le lien avec la photographie… Et bien Christopher Payne, photographe et architecte, a voulu, au travers d’un livre que j’ai moi même découvert au détour d’une revue, témoigner de la splendeur et de l’abandon de ces bâtiments, victimes des coupes budgétaires.

Vous en saurez plus en lisant l’article d’Oliver Sacks dans la revue Books n° 18 (décembre 2010 – janvier 2011) ou dans le livre de Christopher Payne : Asylum (disponible sur Amazon).

Asylum - Chrstopher Payne Asylum - Christopher Payne Asylum - Chrstipher PayneAsylum - Chrstopher Payne

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.0/10 (1 vote cast)
Asile!, 2.0 out of 10 based on 1 rating

Lien Permanent pour cet article : http://blog-photocontact.vellozzi.com/2011/01/asile/

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. avatar
    Sebastien

    Mesdames et messieurs , Monsieur Nicolas nous livre le premier article masculin de l’année 2011!

    Profitant de l’absence de nos filles (accaparées par les soldes…), il nous livre un article bien ficelé , court et efficace!

    Bravo !

  2. avatar
    michel

    Ton article me fait découvrir un sujet et un photographe et me donne envie d’aller voir.
    Merci Nicolas

  3. avatar
    Aurore

    Entre Frissons et attractions… Moi ça me tente bien de découvrir ce travail! ;)

  4. avatar
    cousin marie-lyse

    Vous êtes enthousiastes ,et ç a me plait bien !!!

    Que” vive” la photo et ceux qui la pratiquent…..évidemment,
    A bientôt.

Laisser un commentaire