«

»

jan 11 2011

avatar

Invitation à Jean-François MUTZIG

Jean- François Mutzig, photographe et également journaliste, l’homme a le contact facile, parle  facilement  de son travail, de sa passion pour la photographie, explique avec beaucoup de  détails les conditions dans lesquelles il réalise ses reportages,  et a répondu avec plaisir  à notre invitation.  Deux sujets en projection sur l’écran  dans la petite salle qui  sert de QG au club –  fait chaud  – dans le fin fond de la mine, avec les Mineurs, les Charbonniers, dans le nord du Vietnam, fait chaud également - deux sujets, donc,  les Mineurs au travail et dans leur quotidien et une série, ” Des éléphants et des hommes”. Du NOIR ET BLANC, de l’argentique quasi exlusivement, quelques photos en numérique, on voit la différence, le grain, le rendu, l’intensité et surtout  la lumière. C’est toute une équipe qui travaille avec J.F Mutzig, ” des copains d’ il y  a longtemps qui m’accompagnent…”, de la logistique et du lourd,  pour les autorisations, les réservations et …quelques euros…   La série sur les mineurs, 2 séjours en 1999 et 2002, portraits principalement, témoignent du climat de confiance instauré entre ces hommes – là et le photographe… au sortir de la mine, fumant une cigarette, ils sont là paisibles, vivants et en face d’eux, un regard bienveillant et cela se perçoit. Le travail photographique apparaît comme l’ultime processus d’une rencontre entre sujet regardant et sujet regardé. Et cela fonctionne, on devine à travers les  expressions des visages, les postures, les relations qui se sont  tissées entre le photographe qui a su se faire accepter et   les mineurs, et ce chaque jour, au fond de la mine, à partager un repas, un petit verre… et les photographies en sont le reflet de cette humanité – là partagée.

La série ” Des éléphants et des hommes” toujours en N et B, suggère, esquisse, manifeste la relation entre l’homme- cornac et l’animal – 6 mois de travail au Skri Lanka, Thailande, Cambodge, Vietnam. Diversité des prises de vue – gros plan – plan large – technique et esthétique mises en oeuvre pour capter notre attention, nous signifier le détail à ne pas rater. Noir et Blanc, donc  pour ces éléphanteauxs’amusant à des jeux d’eau ou ces pachydermes imposants de respect que de jeunes garçons s’amusent à manoeuvrer … avec prudence. Et puis il y a ces couples étranges ” hommes-éléphants”, depuis si longtemps à s’appuyer l’un sur l’autre et à avancer un pas devant l’autre…la vie tout simplement.  Toujours aussi chaud dans la salle qui sert de QG, …de la chaleur humaine.

Merci à Jean-François Mutzig pour ces témoignages photographiques.

Evelyne Torregrossa     

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

Lien Permanent pour cet article : http://blog-photocontact.vellozzi.com/2011/01/invitation-a-jean-francois-mutzig/

3 Commentaires

  1. avatar
    Sebastien

    Yes !!!!! Depuis le temps que je l’attendais cet article sur notre RDV avec ce photographe !

    Merci beaucoup Evelyne !

  2. avatar
    François

    Je voudrais juste rebondir sur le : “de l’argentique quasi exclusivement, quelques photos en numérique, on voit la différence, le grain, le rendu, l’intensité et surtout la lumière.” Je regrette qu’il y ait des personnes qui se laissent encore abuser par les vieux arguments des “anti numériques”.
    Si les photos numériques ont parues fades (et effectivement, elles l’étaient), c’était simplement que Jean-François MUTZIG, comme il l’a reconnu lui-même, ne sait pas se servir de Photoshop comme il sait se servir d’un labo argentique.
    Je peux vous assurer que l’on peut obtenir le même rendu avec le numérique qu’avec l’argentique…

    François.

  3. avatar
    TORREGROSSA

    avouer que j’ai hésité à écrire ” de l’argentique quasi….” serait totalement mensonger de ma part , non en vérité, j’assume. parce qu’en réalité je me souviens parfaitement de l’échange sur le numérique et l’argentique et des arguments et des contre arguments, mais cela me semblait nécessaire de le signifier, pour peut- être initier un échange au club sur ces sujets – là, comme une perche tendue… et y compris sur l’utisations des logiciels photoshop ou autre.

    et je pense que François a une juste vue de la chose !

    Evelyne

Laisser un commentaire